Les granulats

La réponse aux besoins des industries du bâtiment et des travaux publics

Les granulats ou sables et graviers sont l'un des tous premiers constituants du béton. Ils sont à la base des ouvrages de travaux publics, de génie civil, d'infrastructures et de bâtiment.


Impossible donc d’imaginer l’industrie du bâtiment ou celle des travaux publics sans le recours aux granulats. Morceaux de roches naturelles, meubles ou massives provenant de l’exploitation et du traitement de gisements terrestres ou marins, lls peuvent être également issus du recyclage des déchets du bâtiment et des travaux publics. Pour répondre aux besoins de la construction en France, bâtiments comme travaux publics, un approvisionnement d’environ 400 millions de tonnes de granulats est nécéssaire au secteur de la construction et des travaux publics français chaque année.


Leur nature et leur forme varient en fonction des gisements et des techniques de production. Ils sont produits en différentes granulométrie et couvrent une plage de 0 à 125 mm.

Il existe 5 classes granulaires :

  • les fines (0/D avec D ≤ 0,08 mm) ;
  • les sables (0/D avec D ≤ 6,3 mm) ;
  • les gravillons (d/D avec d ≥ 2 mm et D ≤ 31,5 mm) ;
  • les cailloux (d/D avec d ≥ 20 mm et D ≤ 80 mm) ;
  • les graves* (d/D avec d ≥ 6,3 mm et D ≤ 80 mm).

 
 


Les granulats sont désignés par leur plus petite et plus grande dimension d et D, ceci correspond à la classe granulaire.

*les graves sont des granulats composés d'un mélange de sable et de gravillons.

La quantité de granulats nécessaire pour...

  • Une maison individuelle
    => 100 à 300 tonnes
  • Un hôpital ou un lycée
    => 20.000 à 40.000 tonnes
  • Un km de voie ferrée
    => 10.000 tonnes
  • Un km d'autoroute
    => 30.000 tonnes
  • Un m3 de béton
    => 900 kg de sable et 950 kg de graviers