Le réaménagement des carrières

La valeur économique d'une activité n'est plus le seul critère pris en compte par les collectivités. On attend des entreprises qu'elles intègrent davantage dans leurs processus de gestion les dimensions sociales et environnementales. L'industrie extractive est particulièrement ouverte à ces préoccupations.La justification économique demeure importante, mais par rapport à la plupart des autres industries, l'implantation des carrières a la singularité d'être étroitement liée aux spécificités des territoires d'accueil.

Leur prise en compte est prépondérante pour une bonne insertion de la carrière dans son environnement. Avec la capacité à réaménager les sites, ceci constitue les principales conditions de l'acceptation de la carrière par tous. Chaque étape de la vie d'une carrière est une contribution à l'aménagement du territoire. Dans un premier temps, la roche sert à construire des routes, des collèges, des hôpitaux, des habitations, dans un second temps le site participe sous une forme nouvelle, à imaginer ensemble et à développer localement. Une carrière est utile à l'économie, à l'environnement, à la société.

C'est dans la recherche de cette triple utilité que GSM et ses équipes s'impliquent chaque jour davantage.

Quatre grandes évolutions de la carrière sont envisageables, mais certaines exploitations peuvent aussi permettre des aménagements multifonctionnels :

  • la création d'espaces naturels favorisant la biodiversité et l'écologie,
  • la restitution sous forme de terrains agricoles ou reboisés,
  • l'aménagement de bases de loisirs et de parcs,
  • la restitution de zones constructibles ou aménagements participant au développement local

A télécharger

environnement.